27 Club – Episode 6/6: Jimi Hendrix

2092

Episode 6 : Jimi Hendrix: The Voodoo Child !

Pour notre dernier article sur le Club des 27 et non des moindres, je vais vous parler d’un musicien fabuleux, que dis-je! d’un guitariste de légende! Star et symbole plus qu’émérite des années 60, Jimi Hendrix est connu pour sa maîtrise de la guitare, pour la qualité de ses morceaux, pour ses frasques scéniques (on se souvient tous de l’image où il crame sa guitare) mais aussi pour les circonstances plus que troubles qui entourent sa mort.

Jimi Hendrix a révolutionné la musique en développant la plupart des concepts essentiels aujourd’hui en musique: le multipiste, la distorsion, le sample. La technique de Jimi Hendrix, son traitement du son avec notamment l’usage abondant de la distorsion et des effets les plus variés, ainsi que son approche spectaculaire de la scène font de lui, l’un des précurseurs du hard rock.

Malheureusement, comme il le prédit, en 1970, dans une interview pour un journal danois, le Morgenposten: “Je ne suis pas sûr d’atteindre les 28 ans. Au moment où, musicalement, je sentirai que je n’ai plus rien à donner, je ne serai plus de ce monde”. Cela peut paraitre hautain… à la limite du prétentieux mais les faits se révèlent être bien plus sordides. Jimi Hendrix meurt subitement 12 jours après ces mots.
jimi hendrix playing guitar and smoking a cigarette
Récapitulons justement les faits et retournons en 1970:

Le 6 septembre, Jimi Hendrix est à Londres. Il réserve la suite 507/508 du Cumberland Hotel pour 17£ la nuit. Elle se situe au 5ème étage de cet établissement toujours ouvert aujourd’hui, proposant tout le luxe contenu dans ses 4 étoiles dans un mélange de moderne et d’ancien. C’est donc là que Jimi Hendrix passera les derniers jours de sa vie. Il y donne quelques interviews. Rien de palpitant…la “routine” d’un artiste entre deux tournées.

Le 17 septembre, le personnel le voit pour la dernière fois, nettoyant ses chaussures dans sa chambre. Le soir même il est en virée avec Monika Dannemann, une jeune Allemande de 25 ans, ancienne championne de patinage artistique. Il la connaît depuis quelques jours et se rend avec elle à son hôtel sur Landsdowne Crescent, à Notting Hill. Ils passent alors la nuit ensemble dans une chambre au rez-de-chaussée du Samarkand.

Le 18 septembre 1970, Hendrix est retrouvé mort au Samarkand Hotel. Les circonstances exactes de sa mort sont incertaines. A leur arrivé, les ambulanciers trouvent Jimi Hendrix dans un lit, habillé, sur le dos et gisant dans son vomi. On pense alors qu’il a abusé de drogues ou d’alcool et qu’il est mort étouffé. Mais son autopsie révèle une mort due à un abus de barbiturique (ersatz de somnifère), conjugué à une prise importante de vin rouge et non pas, un décès suite à une overdose. Sa mort est douloureuse.
Monika est directement suspectée, de nombreux éléments sont à sa charge:

* Les pilules lui ont été légalement délivrées.
* La jeune femme disparait de l’hôtel entre le moment où elle appelle les secours et le moment où ils entrent dans la chambre.
* Ses explications auprès de la police sont confuses et ses souvenirs brumeux.

Tout porte à croire qu’elle est coupable. Un procès interminable est donc ouvert. Le verdict ne tombe qu’en 1996, où elle est jugée innocente. Elle se suicide à 50 ans, deux jours après…

le 1er octobre 1970, en dépit de sa volonté d’être inhumé à Londres, il est enterré à Seattle, sa ville natale. Il repose aujourd’hui au Greenwood Memorial Park, 350 Monroe Avenue Northeast à Renton, où sa tombe est devenue un monument à elle seule. Les obsèques ont lieu dans une église baptiste de Renton.

Les causes de la mort de Jimi Hendrix restent donc assez floues mais l’affaire est classée. Il faudra attendre 2009 pour qu’une nouvelle polémique apparaisse. James Tappy Wright, un ancien Rodie, affirme en effet qu’Hendrix aurait été assassiné par son manager Michael Jeffery qui lui aurait fait ingurgiter de force des pilules et de l’alcool. Alors conspiration, assassinat ou réel abus d’alcool et de médicaments ?
jimi hendrix playing guitar before a concert
Cette nouvelle polémique relance le sujet. Tappy rapporte une discussion qu’il aurait eu avec Michael Jeffery en 1971, soit un an après la mort d’Hendrix : “Je devais le faire, Tappy. Tu comprends n’est-ce pas? Je devais le faire. Tu vois sacrément bien de quoi je veux parler […] Jimi valait pour moi beaucoup plus mort que vif. Ce fils de pute allait me quitter. Si je le perdais, je perdais tout”. Après s’être confié, le manager aurait dévoilé la façon dont il a procédé : “J’étais à Londres la nuit de la mort de Jimmy et avec l’aide de vieux potes… nous sommes allés à l’hôtel de Monnika [Dannemann]… J’avais une poignée de pilules que j’ai introduites dans sa bouche… Puis j’ai versé plusieurs bouteilles de vin dans sa gorge…

Voilà une version aussi étrange qu’inattendue mais cette version est validée par John Bannister, le médecin urgentiste qui a réceptionné le corps de Jimi Hendrix à l’hôpital St Mary Abbots. En 1992, il écrit se rappeler de la quantité impressionnante de vin rouge contenue dans les poumons du jeune homme, alors même que son taux d’alcool dans le sang était plutôt bas. Selon lui, le virtuose de la distorsion se serait donc noyé dans du vin.

Alex Constantine, journaliste, valide cette hypothèse dans son livre: The Covert War Against Rock, Feral House. Dans cet ouvrage, on peut ainsi trouver les mots suivants: “ Deux jours après la mort de Hendrix, Jeffery avait confié au producteur Alan Douglas (qui lui succédera à partir de 1975) qu’il était impliqué dans le décès de son poulain”. Version d’autant plus probable puisque le bénéficiaire de l’assurance vie du guitariste, s’élevant à 2 millions de Dollars, était Michael Jeffery!

Alors malgré toutes ces pistes, la vérité ne pourra donc jamais réellement éclater. La seule certitude que nous ayons, est que Hendrix a su révolutionner le genre et apporter une nouvelle tonalité à la musique. Avec un matos correcte, il a su redéfinir ce que signifie faire corps avec son instrument. Pour tout ça : Merci !

R.I.P. Jimi

Episodes
Intro : Le Club des 27
1er épisode : Jim Morrison
2ème épisode : Kurt Cobain
3ème épisode : Amy Winehouse
4ème épisode : Janis Joplin
5ème épisode : Robert Johnson