27 Club – Episode 4/6: Janis Joplin

2762

Episode 4 – Janis Joplin : The Pearl of The Rock’n’Roll !

La fulgurante carrière de Janis Joplin commença en 1967 pour s’éteindre en 1970, de façon inattendue. Elle n’aura réellement duré que trois ans. Trois ans seulement ! Mais trois putains d’années qui marquèrent l’histoire de la musique à tout jamais. En compagnie de ses 3 groupes successifs; The Big Brother and the Holding Company, The Kozmic Blues Band et The Full Tilt Boogie Band , elle n’aura connu que le succès et symbolise à merveille le mouvement Flower Power ; arguant fièrement le slogan : « faites l’amour, pas la guerre ».

Je pourrai écrire des lignes et des lignes sur cette voix à faire pâlir les maîtres du Blues mais le Dictionnaire du rock la résume très bien : « (Janis Joplin) reste une interprète d’exception, dans la tradition du blues, mais pas une créatrice. Sa légende tient surtout à l’authenticité de son personnage, à côté duquel toutes les chanteuses de la pop music d’alors semblent pâles et conventionnelles. Sans doute n’a-t-elle entraîné aucune révolution musicale. Mais le simple fait d’être femme, seule et désespérée et de le chanter sans pudeur ni tabou, avec toute la violence et l’obscénité dont une Blanche pouvait être capable, a été en soi une révolution dont les effets continuent à se faire sentir. » Un sacré bout de femme en somme !
janis joplin drinking scotch on a sofa
Après ce court éloge, je vais vous conter la tragédie de sa vie. Depuis quelques jours, malgré la satisfaction que lui procurent les enregistrements aux Sunset Sound Studios, pour l’album Pearl, les pulsions autodestructrices de Janis ont repris le dessus. Elle se sent seule, triste et se tourne rapidement sur son échappatoire ; la drogue et l’alcool. Aucune mise en garde ne la retient au bord du précipice. Le samedi 3 octobre 1970, le Full Tilt Boogie Band a terminé l’enregistrement de la partie instrumentale de Buried Alive in The Blues. Il ne manque plus que la voix de Janis ; ce qui est prévu le lundi suivant.
Elle est au sommet de son art et pourtant, elle est plus vulnérable que jamais…Seth Morgan, un étudiant-dealer rencontré quelques mois plus tôt, avec lequel elle évoque de vagues projets de mariage, est retourné à San Francisco, la laissant seule à L. A. Ses relations avec son groupe du moment : The Fult Tilt Boogie-band se limitent à des rapports professionnels. Elle ne bénéficie pas d’un « cadre social » suffisant pour s’épanouir. La détresse l’appelle….

Le 4 octobre 1970, Janis Joplin est retrouvée morte d’une overdose dans une chambre d’hôtel à Hollywood. Un sachet rouge contenant de l’héroïne y sera alors découvert, ainsi qu’un kit de toxico. L’analyse va démontrer que l’héroïne était pratiquement pure, dans une proportion dix fois supérieure à la normale du marché. Le médecin est formel ; ce n’est pas la quantité mais bien la pureté de l’héroïne qui l’a conduite à la mort. Difficile pour un organisme de résister à une telle dose, surtout jumelée avec une forte consommation d’alcool. Et voilà le scénario tragique de la Reine du Flower Power.

Sa mort n’a donc rien à voir avec une machination, un assassinat, ou toute autre idée de complot mais chose intrigante ; Janis Joplin avait senti sa fin arriver. A seulement 27 ans, elle avait déjà pris toutes les dispositions pour ses funérailles. Elle décidait d’être incinérée et de disperser ses cendres dans l’océan Pacifique, au large de San Francisco ; mère patrie de Flower Power. Sa dernière volonté fut respectée. Elle avait aussi souhaité que, quinze jours après sa mort, ses amis se réunissent pour une immense fête. Elle avait prévu un chèque de 2.500 dollars à cet effet. Des cartons d’invitation étaient imprimés : “Les boissons sont offertes par Pearl !”
Et vu que l’on parle d’ami et de chose intrigante… Pour l’anecdote, lorsqu’elle apprend la mort de son ami : Jimi Hendrix, par overdose, peu de temps auparavant, elle aurait simplement dit: « Je me demande si pour moi il y aura autant de publicité. » Il n’aura pas fallu attendre longtemps pour que la faucheuse l’entende et qu’elle rejoigne son ami Hendrix au panthéon des ‘27‘.

R.I.P. Pearl

Episodes
Intro: Le Club des 27
1er episode: Jim Morrison
2ème episode: Kurt Cobain
3ème episode: Amy Winehouse
5ème episode: Robert Johnson
6ème episode: Jimi Hendrix