Elisabetta, fan de pop rock des 70’s et collectionneuse de vinyles à Turin – Italie

416

Dans cette période assez compliquée, il est presque impossible de quitter la maison, de prendre un verre avec les amis, de faire un repas avec la famille et malheureusement impossible de voyager… Mais avec notre série “Tour du monde des collectionneurs de disques vinyles“, il est temps de mettre de côté tous nos soucis et de prendre un moment pour rencontrer les collectionneurs de disques.

Aujourd’hui, je me suis arrêté à Turin en Italie pour rencontrer Elisabetta, une toute récente collectionneuse de vinyles amoureuse du Jazz, Blues, Hard Rock et Pop Rock des années 70. Il est temps de découvrir l’interview d’Elisabetta et de l’accueillir chaleureusement dans la communauté vinyle !

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Ciao! Je m’appelle Elisabetta, je suis une Italienne de Turin et j’ai 24 ans. J’étudie les langues étrangères et la communication. Je travaille aussi de temps en temps. J’ai beaucoup de passions mais mes plus grandes sont le volleyball, les langues et cultures étrangères (comme vous pouvez l’imaginer) et bien sûr la musique.

Eli devant sa collection de vinyles

J’ai toujours été amoureuse de la musique. Quand j’étais enfant en particulier, j’aimais la façon dont la musique me faisait me sentir: excitée et heureuse

Quand et dans quelles circonstances tu as commencé ta collection ? Tu as combien de vinyles aujourd’hui ?

J’ai acheté mon premier disque vinyle à Camden, Londres, en 2015, mais j’ai commencé à les collectionner vers 2016. Aujourd’hui, je possède 121 disques.

Comment a débuté ton intérêt pour la musique ?

J’ai toujours été amoureuse de la musique. Quand j’étais enfant en particulier, j’aimais la façon dont la musique me faisait me sentir: excitée et heureuse. J’ai toujours été un enfant dynamique et énergique et la musique m’a aidé à parfaitement m’exprimer. Au fil des années, j’ai développé cette passion en écoutant et en recherchant différents types de musique. Mais j’ai toujours été fascinée par les vieux chefs-d’œuvre : quand j’avais 14 ans par exemple, j’écoutais Frank Sinatra toute la journée. Aujourd’hui, bien que j’écoute du groove, du jazz, du blues et du hard rock, je peux affirmer que mon genre préféré est le pop rock des années 70.

Eli tenant un disque de frank sinatra

Quel est le premier disque que tu as acheté ?

Le tout premier album que j’ai eu m’a été donné par mon petit ami en 2014: c’est une réédition étonnante et rare d’un de mes albums préférés par mon groupe préféré absolu : Songs About Jane de Maroon 5.

Quelles sont tes 1ères influences musicales ?

Mes premières influences musicales proviennent de mes parents bien-aimés.

eli tenant un disque de santana

Quel genre de musique on jouait à la maison quand tu étais petite ? Tes parents avaient des disques ?

Quand j’étais petite, une atmosphère groovy et rock envahissait ma maison: mon père avait l’habitude de faire tourner des chefs-d’œuvre des années 70 et 80 d’artistes incroyables comme Stevie Wonder, Simply Red, Earth Wind Fire, Abba, Dire Straits, Genesis, Barry White, Toto, Rod Steward, Pino Daniele, Lucio Battisti, Pink Floyd, Bob Marley, etc.

eli tenant un disque de phil collins

Est-ce que tu collectionnes un style en particulier ?

Pas vraiment, j’adore différents types de musique. Ce que je ne collectionne pas du tout, ce sont des disques appartenant à des genres qui ne m’intéressent pas : le rap ou le heavy (extrêmement heavy) métal.

Ta plus belle trouvaille ?

Une reprise ancienne mais étonnante de Strangers In The Night de Frank Sinatra.

Eli tenant un disque de frank sinatra

Des regrets à propos d’un vinyle que tu as perdu ou que tu n’as pas acheté ?

Je voulais désespérément acheter une version originale d’Off The Wall, Michael Jackson, mais le prix était trop élevé et je ne pouvais absolument pas me le permettre.

Une anecdote intéressante à propos de ta collection ?

J’ai récemment hérité d’un ancien vinyle un peu rayé de la collection de grand-papa. Je me souviens de le jouer quand j’avais 10 ans : il avait l’habitude de sauter d’une chanson à une autre ou de se répéter et mon grand-père (qui n’était pas un grand collectionneur) avait l’habitude de sauter par terre afin de l’arrêter. Cela me faisait beaucoup rire. Fait amusant : quand je mets ce disque, il saute encore !

Eli tenant un disque de one direction

Quel est ton dernier achat de vinyles ?

Mon dernier achat est The Essential Bob Dylan.

Y a-t-il un artiste ou un label en particulier dont tu essayes d’avoir la discographie complète ?

J’essaie de collectionner tous les albums de Kings of Convenience et Simply Red.

C’est la fin du monde, je sais, c’est terrible mais tu ne peux prendre que 5 vinyles avec toi! Lesquels et pourquoi ?

  • It won’t be soon before longMaroon 5 : c’était mon tout premier cd (reçu in 2007);
  • Men and WomenSimply Red : J’adore tout simplement ce disque. Je possède également une cassette;
  • Off The WallMichael Jackson : J’écoutais toutes ses chansons tout le temps quand j’étais petite;
  • Songs About JaneMaroon 5 : mon premier disque;
  • FrankAmy Winehouse : cet album me rappelle une période de ma vie qui m’a beaucoup fait grandir.

Eli tenant un disque de amy winehouse

Dans un monde plein de fichiers et de numérique, les disques me gardent en contact, physiquement et mentalement, avec la musique

Édition originale ou réédition ?

Les deux : les originaux sont toujours incroyables mais certaines rééditions pourraient facilement les concurrencer.

Quel genre de digger es-tu ?

J’adore les disquaires mais si nécessaire j’achète aussi en ligne.

eli tenant un disque vinyle de dire straits

Penses-tu que collectionner les vinyles aide à la préservation de notre héritage sonore et culturel ?

Absolument. Dans un monde plein de fichiers et de numérique, les disques me gardent en contact, physiquement et mentalement, avec la musique. À mon avis, c’est comme redonner à la musique son cadre original et ancestral.

eli tenant un disque vinyle des beatles

Qu’est-ce qui t’attire dans le disque vinyle ?

En tant que collectionneuse de disques, j’aime toucher ma musique préférée et me sentir directement connecté à elle. Cela me ramène à des siècles que je n’aurais jamais pu apprécier. En ce sens, j’aime ce sentiment de nostalgie que les disques me procurent.

Comment organises-tu ta collection de disques ?

Je n’ai pas développé d’organisation spécifique. Je range simplement les disques par le nom de l’artiste, en ordonnant les albums du plus ancien au plus récent. Rien de spécial, seulement profondément logique.

eli tenant un disque vinyle de jamiroquai

Si ta collection pouvait parler, elle dirait quoi de toi ?

Malgré mon âge, ma collection de disques dirait que je suis une fille à l’ancienne qui aime la musique à l’ancienne.

Ton installation actuelle à la maison ?

Actuellement, je vis toujours avec mes parents. Pour cette raison, ma collection personnelle vit dans ma chambre à côté de ma réédition d’un petit Crosley.

eli avec sa platine crosley

Plus sur Elisabetta:
Instagram: @vinylonasundaymorning

eli écoute un vinyle sur sa platine

Crédit photos : Avec l’aimable autorisation de @vinylonasundaymorning

Merci beaucoup Elisabetta d’avoir partagé ton histoire avec nous, c’était cool !
N’oubliez pas de visiter l’Insta d’Elisabetta pour découvrir ses photos de vinyles et suivre son compte. 🙂

En tant que Français, j’envoie toutes mes pensées à nos voisins et cousins italiens (et à tous ceux qui sont en détresse ces jours-ci). C’est une situation compliquée en ce moment là-bas, et à peu près dans tous les pays, alors on reste fort et on se joue un ptit vinyle pour nos camarades partout dans le monde.