Fabien, collectionneur de vinyles à Fontainebleau – France

505

Dans notre quête de recherche de collectionneurs de disques vinyles pour faire des interviews, nous avons fait la rencontre de Fabien, collectionneur depuis 13 ans. Il possède aujourd’hui près de 800 disques. Basé en France, il nous raconte son histoire d’amour avec le support !

Peux-tu te présenter à nos lecteurs en quelques mots ?

Je m’appelle Fabien, je suis de la région de Fontainebleau, je suis responsable logistique pour un équipementier sportif. Je suis marié et je vis dans une maison avec peu de vis-à-vis; pour pouvoir écouter toute la musique que je veux sans déranger personne.

Quand as-tu commencé ta collection ? Aujourd’hui, tu as combien de disques vinyles ?

J’ai commencé ma collection en récupérant ceux de mon père, juste après avoir vu un film où les disques étaient importants pour le personnage principal. C’était en 2005 il me semble, donc il y a 13 ans. Aujourd’hui, j’ai un peu plus de 800 galettes.

sigur ros album

Comment est née ton intérêt pour la musique ?

J’ai toujours écouté de la musique et puis à la fin de mon adolescence, j’ai commencé à vraiment m’y intéresser et c’est devenu une passion dévorante. Je voulais tout savoir et tout écouter.

Tu te rappelles du premier disque vinyle que tu as acheté ?

En dehors des disques de mon père, j’ai acheté mon premier disque sur internet, c’était Hunky Dory de David Bowie. À l’époque, il était arrivé dans un état pitoyable et j’ai arrêté d’acheter en ligne pour faire des brocantes.

album Hunky Dory,  David Bowie

Quelles sont tes influences musicales ?

J’écoute absolument de tout, mais j’ai commencé avec le rock classique.

Quel genre de musique était joué à la maison lorsque tu étais petit ?

En général de la pop, du Michael Jackson, Prince, Céline Dion, Eros Ramazzotti, ce genre de choses.

Est-ce que tu collectionnes un genre de musique en particulier ?

Non, vraiment tout ce que je peux aimer. Je dois avoir au moins un disque dans chaque genre.

collection de vinyles de fabien

Le son du vinyle n’est pas la perfection et ne le sera jamais; c’est même pour ça que je le trouve plus cool

Ta plus belle trouvaille ?

History de Michael Jackson en édition originale. Je l’écoutais en CD avec mes parents, aujourd’hui, c’est en vinyle et c’est le même plaisir sinon mieux.

Des regrets sur un ou plusieurs vinyles que tu as laissé chez le disquaire ?

Il y en a des tas que j’ai laissés au fond d’un bac et qui ont pris de la valeur au point de ne plus pouvoir les trouver à un prix décent aujourd’hui. Si je devais en citer un ce serait : Eric Clapton et Steve Winwood At Madison Square Garden; un disque pas si vieux que ça, mais déjà introuvable.

Tu nous racontes une anecdote intéressante ou rigolote à propos de ta collection de vinyles ?

Il y a ce disque en édition limité de Third Man Records, que j’ai reçu deux fois, je l’ai revendu et il ne m’a rien coûté. C’était un live des White Stripes au Japon un coffret avec des goodies.

Quelle est ta dernière acquisition ?

Nas and Damian Marley – Distant Relatives

album nas & Damian Marley, Distant Relatives

Y a-t-il un ou des artistes en particulier dont tu essayes d’avoir la discographie complète ?

Il y en a plusieurs pour lesquels c’est déjà fait (Pink Floyd, Led Zeppelin), sinon il y a Ben Harper et Eric Clapton pour lesquels ce n’est pas encore fait.

C’est la fin du monde, tu ne peux prendre que 5 vinyles de ta collection avec toi ! Lesquels et pourquoi ?

  • Led Zeppelin II, parce que c’est ce groupe et toutes les chansons sont parfaites
  • David Bowie – Ziggy Stardust and the Spiders From Mars, le meilleur de Bowie pour moi, rien à jeter dans ce concept album
  • Michael Jackson – History, pour la nostalgie et l’avantage du moitié best of, moitié album original
  • Ibrahim Maalouf – Illusions, l’album qui m’a donné envie de découvrir le jazz. Je l’ai remercié en personne pour ça
  • Pink Floyd – Dark Side Of The Moon, pas très original, mais c’est toujours le même plaisir que la première fois à chaque écoute

album Ibrahim Maalouf, illusions

Plutôt édition originale ou réédition ? Pourquoi ?

Je n’en ai absolument rien à faire, du moment que la qualité est là. Certaines rééditions ne valent pas le coup c’est vrai, mais pour certains disques introuvables c’est plutôt pratique. Les éditions originales ont surtout le charme de l’objet de collection.

Quel genre de digger es-tu ?

J’ai fait assez de brocantes au début de ma collection pour les laisser de côté maintenant. Surtout que j’achète plutôt des nouveautés ces dernières années. Je me suis donc réconcilié avec les achats en ligne. Trop peu de disquaires dans ma région pour pouvoir y aller souvent.

Quand des gens viennent à la maison, il y a toujours un disque qui tourne, c’est ma façon de les accueillir

Penses-tu que collectionner les vinyles aide à la préservation de notre héritage sonore et culturel ?

Je ne pense pas, il y a tout ce qu’on peut vouloir savoir ou écouter sur internet. Collectionner des disques est un plaisir et c’est son seul but à mon sens.

tatouage de disque vinyle

Qu’est-ce qui t’attires dans le disque vinyle ?

Il y a encore deux ou trois ans, j’aurais dit le son, mais c’est une raison élitiste et fausse. Le son du vinyle n’est pas la perfection et ne le sera jamais; c’est même pour ça que je le trouve plus cool. Ce que j’aime, c’est le contact avec l’objet, regarder les détails d’une pochette et le rituel pour écouter le disque, devoir le retourner, mériter son écoute.

Une astuce pour organiser ta collection ?

J’ai isolé les bandes originales de films, les singles, le Jazz et le Classique qui sont dans leurs cases. Pour le reste c’est dans l’ordre alphabétique du nom de l’artiste ou groupe.

collection de vinyles de fabien

Si ta collection de vinyles pouvait parler, elle dirait quoi sur toi ?

Que je n’ai pas d’idées reçues, que tout ce qui est bon mérite d’être écouté et que la musique fait du bien quoiqu’il arrive. Quand des gens viennent à la maison, il y a toujours un disque qui tourne, c’est ma façon de les accueillir.

Quelle est ton installation actuelle à la maison ?

Ampli Yamaha AX-592, Préampli à lampes Dynavox TPR-3, platine Thorens TD 170 avec une cellule Ortofon OM 10.

installation platine vinyle

Une dernière chose à ajouter à propos de toi ?

Je voudrais parler de mon Graal, Supernatural de Santana, que je cherche depuis toujours à un prix décent. Mais il aura 20 ans l’an prochain et une réédition sera sans doute au programme; après tout, c’est son album le plus vendu. J’y crois.

Suivez Fabien et sa collection de vinyles sur Instagram : @fab_vinyl_white

slipmat daft punk

Crédit photos : Avec l’aimable autorisation de @fab_vinyl_white

Merci Fabien d’avoir pris le temps de répondre à nos questions et de bien vouloir partager ton histoire avec nous !