27 Club – Episode 2/6: Kurt Cobain

4136

Episode 2 – Kurt Cobain : Le prince écorché du Grunge de Seattle !

Le 5 Avril 1994, on apprenait la disparition de Kurt Cobain. Cela fait maintenant 20 ans qu’il nous a laissé orphelins, nous les enfants de la musique rock et de la scène grunge. 20 ans que l’on continue à porter des jeans déchirés, que l’on écoute Nevermind et le MTV Unplugged Live in New York en boucle, rien que pour se rappeler que ce jour là, un immense artiste écorché, dépressif aux textes évocateurs est parti.
Le mystère persiste toujours autour de sa mort. Même si la thèse du suicide par balle est celle retenue par les enquêteurs de la Police de Seattle (USA), de nombreux fans refusent encore d’y croire et crient au meurtre, à l’assassinat orchestré du chanteur.

The last days!

Pour comprendre cette sombre histoire, il faut remonter 1 mois avant la mort de Kurt: le 2 mars 1994 à Munich. Le chanteur s’envole pour Rome afin de se soigner d’une bronchite et d’une laryngite. Au matin du 4 mars, Courtney Love, sa femme, retrouve Kurt étendu sur le sol. Il a fait une overdose. Envoyé à l’hôpital, il passera la journée dans le coma.
Courtney Love, dans une interview pour le magazine Rolling Stones, déclara qu’il s’agissait là de sa première tentative de suicide. Hypothèse encore à ce jour réfutée et démentie par les proches, les médecins de l’hôpital américain de Rome et les managers de la star.

Le 18 mars 94, un nouvel incident survient à Seattle. Courtney appelle le 911 pour signaler que Kurt s’est enfermé dans une pièce avec une arme et aurait des tendances suicidaires. Dépêchée sur les lieux, la police confisqua plusieurs armes et des médicaments appartenant au chanteur. Cobain à l’époque clamait haut et fort qu’il n’était pas suicidaire et qu’il s’était juste enfermé pour échapper à sa femme. Interrogée par la police, Love admettra qu’elle n’avait jamais vu Kurt avec une arme ni qu’il avait mentionné le fait d’être suicidaire.
kurt cobain
Le 25 mars 94, toujours soucieuse de l’état de Kurt, Love organise une intervention pour raisonner le chanteur sur son addiction aux drogues. Quelques amis de Cobain, des membres de sa maison de disque et son manager Danny Goldberg sont présents ce jour là. A l’issu de la journée, Kurt accepte d’aller en cure de désintoxication bien qu’il ait nié en avoir besoin et réfuté également son état d’autodestruction.

Le 30 mars, Kurt se rend donc dans un centre de désintoxication de Los Angeles. A peine arrivé, Cobain s’enfuit du centre et décolle pour Seattle. Le 3 avril, Courtney décide d’engager un détective privé, Tom Grant, afin de localiser le chanteur.

Le 8 avril 1994, le corps sans vie de Kurt Cobain est retrouvé à son domicile près du Lac Washington, à Seattle. Il est découvert par un électricien du nom de Gary Smith, engagé par Love, qui venait ce matin là, installer un système de sécurité. Il croyait en arrivant sur les lieux que Cobain dormait. Le corps gisant sur le sol, un fusil sur la poitrine, les enquêteurs concluront rapidement à un suicide par balle, précédé d’une forte consommation d’héroïne. L’acte de décès estimera la mort de Kurt Cobain au 5 avril 1994 et ce à l’âge de 27 ans. Le chanteur de Nirvana pousse les portes du Club des 27 et entre dans la légende !

La thèse de l’assassinat est avancée !

Malgré le statut officiel de la mort du chanteur par suicide avec une arme, de nombreuses personnes ne peuvent s’empêcher de soulever la thèse du complot meurtrier. Il existe beaucoup de preuves assez étranges qui laissent penser que Kurt ne se serait pas suicidé mais aurait bel et bien été assassiné.

Il y a tout d’abord la lettre de suicide adressée à Boddah, son ami imaginaire (voir ici la lettre et sa traduction en français).
Tom Grant, le détective privé engagé par Courtney, a eu accès à cette lettre. Après l’avoir étudié, Grant affirme que le chanteur avait le désir de quitter sa femme, la ville de Seattle et d’arrêter la musique. D’après lui, cette lettre n’était en aucun cas une lettre de suicide. Seules les dernières lignes, séparées du texte principal, pourraient faire penser à une lettre de suicide. Certains notent la différence d’écriture dans les dernières lignes. Ces lignes auraient été rajoutées post-mortem pour déguiser le meurtre en suicide. D’autres confirment que la lettre a été entièrement écrite par le chanteur. Le rapport officiel gardera la seconde version.
Nous pouvons noter que Kurt dans sa lettre, cite les paroles d’une chanson de Neil Young « Hey Hey, My My » : « It’s better to burn out than fade away » (Mieux vaut exploser en vol que s’éteindre à petit feu). Message prémonitoire ?
kurt cobain in front of a message board from a church
Une seconde approche dans la théorie de l’assassinat réside dans le fait que Cobain avait entamé une procédure de divorce qui excluait Courtney de son testament et voulait léguer l’intégralité de sa fortune à sa fille Frances. C’est là qu’intervient Eldon Hoke, un musicien américain. Il est soupçonné d’être impliqué dans l’affaire Kurt Cobain. Il affirme dans son dernier entretien que Love, en décembre 1993, serait venue le voir à son magasin de disques et lui aurait proposé 50 000$ pour tuer Kurt. Passé au détecteur de mensonge, il obtient un score de 99.7% attestant la véracité de ses propos. Une semaine après sa déclaration, il fut retrouvé mort, heurté par un train alors qu’il était ivre. La personne l’accompagnant ce jour là, n’a jamais été retrouvée.

Une dernière hypothèse est avancée par Tom Grant. Selon lui, c’est Michael Dewitt, le baby-sitter de Frances (la fille de Kurt), qui aurait tué Kurt car il était énervé de la façon dont Cobain traitait Courtney.

Aucune de toutes ces hypothèses n’ont été avérées. La police de Seattle maintient toujours officiellement la thèse du suicide. Il reste cependant une liste de preuves et de faits relativement étranges qui sembleraient confirmer la thèse du meurtre commandité. En voici quelques exemples :

* Aucune empreinte n’a été trouvée sur le fusil du suicide alors même que Kurt ne portait pas de gants.
* Une cassette audio de Courtney Love a été retrouvée, dans laquelle cette dernière mentionne le fait que les profits du groupe Nirvana augmenteraient après la mort du chanteur.
* Pas d’empreintes sur le stylo qui a permis d’écrire la lettre de suicide.
* Le fusil était trop long pour que Kurt puisse facilement le porter à sa bouche.
* Dans un rapport de toxicologie il est mentionné que le niveau d’héroïne dans le sang de Cobain était de 1.52 milligramme par litre, soit plus de 3 fois la dose mortelle. Toujours selon Tom Grant, avec une telle dose d’héroïne dans le sang, Cobain n’aurait pas été capable d’appuyer sur la gâchette. La dose était trop puissante, elle aurait servit à neutraliser le chanteur pour pouvoir ensuite l’abattre et déguiser le meurtre en suicide.
* Un rapport de la police affirme que le chanteur s’était barricadé chez lui, mais l’électricien, engagé par Courtney, quand il a découvert le corps, n’a simplement eu qu’à tourner la poignée.

Quoi qu’il en soit, suicide ou assassinat, l’affaire est loin d’avoir apparemment révélé tous ses secrets. Nous ne sauront peut être même jamais le fin de l’histoire. Pourtant, une chose est sûre, c’est que le 5 avril 1994 nous avons perdu une immense star de la music rock.

R.I.P Kurt.

Pour en savoir plus

En 2014 sortira un docu-fiction appelé « Soaked In Bleach« . Il s’appuie sur des images d’archives et suit le détective privé Tom Grant dans sa quête de la vérité. Le long métrage réalisé par Benjamin Statler laisse entendre que Courtney Love aurait planifié le meurtre de la rock star. Un projet qui risque de déchaîner les passions et relancer le débat sur la théorie du complot.

Deux mois avant la mort de Kurt, Youri Lenquette (photographe), a réalisé à Paris, la dernière séance photo officielle du groupe Nirvana. En voici quelques clichés plutôt sympathiques.

Episodes
Intro: Le Club des 27
1er épisode: Jim Morrison
3ème épisode: Amy Winehouse
4ème épisode: Janis Joplin
5ème épisode: Robert Johnson
6ème épisode: Jimi Hendrix