Ces pubs qui utilisent le vinyle comme moyen de vendre autre chose – Part II

786

Le retour du disque vinyle en grande pompe n’est plus à démontrer ou prouver. Il est bien là, il refait indéniablement partie du paysage audio. Certes, il a eu sa traversé du désert, mais avait-il vraiment disparu ces dernières années ? Pas vraiment ! En tout cas, s’il se faisait tout petit, les publicités télévisuelles, elles, n’ont pas hésité à s’en servir pour vendre des produits autres que le vinyle en lui-même. Nous vous présentons dans cet article la deuxième partie de ces pubs qui utilisent le vinyle comme moyen de vendre autre chose !

C’est parti pour un deuxième tour du monde des pubs les plus funs et décalées mettant en scène le disque vinyle !

Flashdance version masculine

Carlton : Flashbeer, Australie, 2001

Grâce à qui la naissance du scratch ?

Heineken : Scratch, États-Unis, 2001

Histoire de bien emmerder les voisins

Vattenfall : Electricity for neighbours, Suède, 2001

L’emmerdeur

Darty : L’emmerdeur, France

Tellement pratique

Pepsi : Scratching, États-Unis, 2001

En thérapie

Fnac : Sophie, France

Il pleut des vinyles

Xm : Dropping Vinyl, États-Unis, 2002

Les étincelles

Yellowglen : Welcome to the House of Sparkling, Australie, 2013

Pour continuer à faire la fête, il est temps de changer de chanson

Action Victimes et Citoyens : La Même Chanson, France, 2014

Une histoire d’applications

Google : Extensions, États-Unis, 2010

Un parfum dans l’air

Nina Ricci : L’Air, France, 2011

Kitchen party

Ikea : Cusine mix, France, 2011

La fête à la maison

Cravendale : Last Glass, Royaume-Uni, 2007