Faites du bruit pour la Fête de la Musique

2041

Fête de la Musique, World Music Day, Make Music Day (Faites de la Musique), Fest der Musik, Fiesta de la Música, Festa della Musica, Święto Muzyki, Praznic Musike,, Dünya Müzik Günü !

fête de la musique

Ce dimanche, c’est La Fête de la Musique et ça va swinguer… pulser…cracher du son, tout ce que vous ce vous voulez mais ça va faire du bruit !

Célébrée à travers le monde, la Fête de la Musique a lieu le jour d’ouverture du solstice d’été : le 21 juin. Elle est imaginée en 1976 par le musicien Américain Joel Cohen, adaptée par Maurice Fleuret et mise en place sous le Ministère de la Culture française par Jack Lang en 1982. Et oui, en dépit de la théorie américaine, cette initiative est bel et bien française !

Ce n’est qu’à partir des années 2010 que la Fête de la Musique s’est complètement internationalisée. Elle est, en effet, reprise aujourd’hui dans plus de 110 pays sur les cinq continents et avec plus de 340 villes participantes. Grâce à l’organisation de nombreux concerts gratuits, d’amateurs mais aussi de professionnels, elle permet à un public large d’accéder à des musiques éclectiques.

band playing saxo, world music day
© Jean-Paul Sarrailh

Sur le papier, c’est assez flatteur. Cet événement permet de faire sortir la population, de faire découvrir de nouvelles chansons, d’inciter à monter sur scène pour présenter une performance musicale et à animer l’espace public. En réalité, nous avons plus souvent des artistes moyens voire médiocres. Rares sont les bons groupes à se présenter. Ajoutez à ça, la juxtaposition des stands et vous obtenez un brouhaha général où plus rien n’est audible.

Je ne me souviens plus avoir écouté de la musique de qualité. Mais bon, ça reste un joyeux bordel quand même, ça change des bars aseptisés, des ambiances calmes sans interactions interpersonnelles entre les tables… la Fête de la Musique a le mérite d’apporter de l’engouement. Elle a peut-être perdu en qualité mais elle reste une occasion de se divertir avec les copains, de découvrir de nouvelles choses et tout simplement, de sortir de chez soi.

b-boys breaking on the trocadero palce, paris, world music day

Et justement, je compte bien être présent cette année. Malheureusement (ou heureusement, c’est selon) je ne joue pas d’un instrument de musique et je n’ai pas le rythme dans la peau… pas évident de s’en sortir avec ça pour produire quelque chose de correcte. Il ne sert donc à rien que je m’obstine à monter sur scène… J’ai choisi de rester à ma place : en face de la scène. Il en faut bien un qui reste dans le public pour applaudir. Libre à vous donc de vous produire, vous pouvez compter sur moi pour vous soutenir.